D'où viennent tous ces tapis Marocains ?

De l'origine des Tapis Marocains

Quand l'algorithme d'instagram (@bohemianchicinterior) fait bien son boulo et que vous aimez les tapis Marocains alors vous avez l'impression, un peu biaisée qu'ils sont partout. Ils viennent, parait-il, du Maroc mais votre fil d'information vous en propose tellement qu'il  vous semble impossible qu'il puissent tous venir de quelques villages nichés dans les recoins de vallées de l'Atlas. Ces tapis Berbères, nous les traquons depuis des années que nous pouvons aujourd'hui qualifier de nombreuses. Alors essayons ensemble d'y voir un peu plus clair.

Tapis Marocains anciens, une histoire de femmes et de mariages

Tapis Boucheroite

Comme un peu partout dans le monde l'artisanat est une histoire d'apparat et d'adaptation économique en milieu souvent rural. Au Maroc, ce sont les femmes, en milieu rural, qui tissent (ou plus précisément qui nouent) les tapis. La vie à la campagne, dans l'Atlas comme en plaine ou ailleurs dans le monde, est intimement liée au cycle des saisons. L'hiver, il y a moins de travail. Encore que la notion de moins de travail soit, spécialement pour nous, les femmes, toute relative...Mais c'est ainsi, lorsque les champs ne les appellent pas les femmes et les filles confectionnent des tapis. C'est un moyen de transformer un temps qui n'est jamais libre en une activité économique valorisable. Ainsi la jeune fille constitue sa dote, aidée souvent par d'autres femmes de la famille. Plus tard elle aidera à son tour nièces ou cousines.Les tapis restent dans les familles, ils sont sortis pour quelques grandes occasions mais surtout peuvent être revendus au gré des vicissitudes de l'existence. Ainsi en va-t-il, depuis des décennies qui aujourd'hui forment des siècles. Baudelaire, qui, convenons en n'est plus tout jeune, évoque dans ses écrits poétiques le charme et la douceur des tapis Berbères. Il y a toujours eu et il y aura toujours des jeunes filles et des mariages et cette production, même si l'exode rural la met à rude épreuve est encore vivace au Maroc. Je sais que vous n'êtes pas naïves, tout n'est pas exactement comme cette image d'épinal. Mais le principe est quand même là et, oui, les tapis Marocains anciens ont été confectionnés par des femmes artisanalement. Je peux en témoigner.

Tapis Berbère neufs, la filière du Béniouarain à losanges

Il est devenu un classique de nos intérieurs occidentaux. Sobre, doux et épais le grand Béniouarain à losange embelli (presque) tous les salons. On ne va pas s'en plaindre d'ailleurs tant il s'adapte à nos mode de vie qui ont tendance, parfois, à glisser du canapé pour s'assoir à même le sol. Pourvus qu'il soit confortable...Pour ces tapis neufs la production reste manuelle mais elle s'est organisée pour mieux faire fasse à une demande en forte croissance depuis une petite dizaine d'années. Les femmes sont souvent regroupées en coopératives. Elles restent aux manettes. Mais, il faut l'avouer, comme partout, ceux et celles qui ont le capital ont un oeil et la main sur la filière. Acheter un Béniouarain chez bohemianchicinterior (ou ailleurs !) c'est participer à une économie aux intervenant multiples. Mais toujours, il y a une femme derrière un métier à tisser des tapis qui en tire subsides.

Le souk des tapis de Marrakech

Combien de blogueuses, inconnues ou influentes (ou les deux), ont essayé, parfois avec succès, parfois sans, de "monter un business de tapis" à la suite d'un séjour touristique à Marrakech ?  Oui, le souk de Marrakech reste une plaque tournante d'un artisanat venu de toute l'Afrique. Il y a les tapis Marocains mais aussi des statues ivoiriennes, des meubles en rotins, des sac en osiers made in on sait pas où revendus en France pour un prix dont le chiffre est identique à celui de la médina. Sauf que vous payez en Euros ce qui a été acheté en Dirham...

Si importer les Béniouarains neufs est une question de choix de la laine, d'organisation, de logistique et de lien de confiance avec des coopératives partenaires, les tapis Anciens sont  plus compliqués à sourcer. Il faut parfois en voir 1000 pour en choisir 100. Ils faut sortir des sentiers battus et battre la campagne pour avoir les plus beaux. Les routes sont longues et sinueuses, on a parfois un peu peur. Il faut accepter de se tromper, parfois payer un peu plus pour avoir ceux que l'on veut. Vaincre sa timidité et parler, écouter, sourire, rire et ne pas avoir peur de nouer de vrais liens avec celles et ceux qui vite deviennent une famille de cœur.

Voilà, je vous avais prévenu, à la lecture de cet article vous n'aurez pas la liste de mes fournisseurs. Mais soyez rassurés, chez Bohemianchicinterior (mais aussi chez la concurrence) les Tapis Marocains viennent du Maroc ! La seule exception que nous ayons constatée concerne les faux Béniouarains en laine de pétrole (Acrylique) pudiquement dit de "style Berbère" proposés par de grandes enseignes qui n'ont de grand, à notre avis, que le culot de copier l'artisanat Marocain dans des usines d'Europe de l'Est pour meubler leurs showrooms pour magasines de papier glacé. Mais c'est une autre histoire que je vous narrerai peut être un jour.

 

 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés